PRIX MACKY SALL POUR LE DIALOGUE : La lauréate empoche plus de 30 millions F CFA

La remise de la deuxième édition du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique (Pmsda) a eu lieu hier au Musée des civilisations noires de Dakar. La lauréate Mama Ngina Kenyatta a reçu du parrain un trophée et une enveloppe de 50 000 euros.

Cette distinction dotée d’un trophée et d’une enveloppe de 50 000 euros, soit plus de 30 millions F CFA, est initiée par le Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (Cirid). Ce prix qui a pour but d’honorer et d’encourager les initiatives de dialogue politique et social en Afrique. Il revient à l’ancienne première dame du Kenya, Mama Ngina Kenyatta. Cette distinction a été remise à Monica Zouma, ministre de la Défense du Kenya, par le chef de l’État pour l’ex-première dame. Pour le président de la République Macky Sall, «elle mérite le prix». Raison pour laquelle, le Comité d’organisation de ce prix a coopté son choix sur l’ancienne première dame du Kenya dont le mari, Diomo Kenyatta, fut le co-fondateur du panafricanisme en 1963. «Je la rends un message vibrant», a déclaré Macky Sall. D’après lui, Elle a dû apaiser les cœurs, calmer les ardeurs, réconcilier des vies, tout en semant la paix au Kenya. Parlant du dialogue, Macky Sall, a fait part par ailleurs, qu’il est une «véritable leçon» de démocratie. Il a saisi l’occasion pour appeler tous ses pairs à l’unité africaine. « L’Afrique doit être unie à travers, le dialogue qui est une vertu », a-t-il indiqué. Selon lui toujours, l’exemple sénégalais, dans le cadre du dialogue, doit être un modèle pour toute l’Afrique. «J’ai instauré le dialogue comme un mécanisme depuis mon accession à la souveraineté nationale. Et son résultat, c’est l’apaisement du Sénégal qui a toujours été un pays de dialogue», a dit le chef de l’État.

Prenant la parole, El Hadji Malick Mbaye, représentant du Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue en Afrique de l’Ouest, a jeté des fleurs au président de la république, qui a accepté d’être le parrain de ce prix. «Vous préservez la paix et la solidarité en Afrique », a-t-il annoncé. Avant d’être rassuré du parrainage : «nous pouvons compter sur vous pour regrouper toute l’Afrique». Car, dit-il, «vous vous fondez sur les réalités culturelles du Sénégal et d’Afrique en particulier pour cultiver la paix. Cette image d’homme de dialogue vous l’avez poli et vous l’avez gardé pour la bonne cause». Abondant dans le même sens, Déo Hakizimana fondateur du Cirid, a fait part que le centre international qu’il dirige, veut ainsi faire de la capitale sénégalaise, Dakar, la capitale du panafricaine du dialogue. «Avec Dakar, capitale panafricaine sur le dialogue, Dakar, capitale d’un grand pays qui n’a jamais connu de coup d’État, l’unité africaine peut se faire. Et nous allons réussir », a-t-il lancé.

Related posts

Leave a Comment