POUR RENFORCER LA SURVEILLANCE ET LA PROTECTION DES RESSOURCES HALIEUTIQUES : 38 embarcations en fibre de verre réceptionnées pour les CLPA

Dans le cadre de la surveillance participative, le ministre des pêches et de l’économie maritime, M. Alioune Ndoye, a  procédé le mardi 8 décembre 2020 à la   remise de 38 embarcations en fibre de verre destinées à tous les Conseils Locaux de Pêche Artisanale du Sénégal(CLPA). C’est un don de la Cfao  qui rentre dans le cadre de l’accompagnement du ministère dans de son programme de modernisation du parc piroguier.

« A la suite d’un cheminement fructueux dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, nous voici, ensemble pour franchir un nouveau palier dans la mise en œuvre de la politique définie par le Président de la République, M. Macky Sall. Vous vous me permettez d’exprimer ma gratitude à M. le directeur général de la CFAO pour l’engagement à côté du ministère des pêches et de l’économie maritime, en particulier pour le développement de la pêche artisanale », a laissé entendre M. Alioune Ndoye, ministre de la pêche.

Selon le ministre de la pêche,  le Japon est un partenaire privilégié du secteur de la pêche et   dès le début, il a marqué un intérêt particulier pour la modernisation du parc piroguier.

« La remise d’un don de 38 pirogues de fibre de verre et le lot de matériel qui l’accompagne, c’est une manifestation de l’engagement de la Cfao apurés du ministère. En effet dans le domaine de la pêche, l’acte fort du gouvernement reste et demeure la quête permanente d’une pêche artisanale redynamisée pour améliorer sa contribution directe et indirecte dans l’économie nationale », dira M. Alioune Ndoye.

Il estime que cet appui conséquent de 38 embarcations, va considérablement faciliter les recherches en mer des pirogues en détresse mais également participer de façon significative à cette surveillance et à la protection de notre ressource.

« En effet la nouvelle gouvernance du secteur place les acteurs au cœur du processus. Le développement du secteur de la pêche ne peut se faire sans une bonne gouvernance, une gestion durable de nos ressources halieutiques », affirme le ministre de la pêche.

Le ministre  Alioune Ndoye  a tenu à préciser que c’est son  département qui va motoriser l’ensemble des embarcations en vue de leur utilisation immédiate par les bénéficiaires pour un montant de près 96 millions de F Cfa.

« Je voudrais m’arrêter sur la nature du don pour rappeler l’intérêt de mon département d’accélérer le programme de remplacement des pirogues en bois par des embarcations en fibre verre », dira le ministre de la pêche.

L’ambassadeur du Japon estime qu’au Sénégal, la pêche demeure un secteur pourvoyeur d’emplois et contribue de manière significative au Pib. Selon l’ambassadeur  le ministère de la pêche a mis en œuvre un important programme de modernisation de la pêche artisanale.

Le directeur général de la Cfao a dit toute sa joie de contribuer à la transformation du secteur de la pêche.

« Le projet que nous développons dans cette usine à savoir la construction de pirogues de dernière génération en vibre de verre, illustre bien cette volonté de participer à la transformation d’un secteur par innovation, par de l’emploi et de la production locale. Pendant plus de 2 ans, nous avons travaillé avec  les conseils locaux de pêche artisanale du Sénégal pour comprendre les besoins et attentes des pêcheurs sénégalais », dira le directeur général de la Cfao.

Related posts

Leave a Comment