POUR RENFORCER LA RESILIANCE : Le capital de la Bis passe de 20 à 50 milliards de F cfa

En marge de la cérémonie d’inauguration du nouveau siège de la Banque Islamique du Sénégal (Bis), ce jeudi 19 novembre 2020, Mouhamadou Madana Kane, directeur général de ladite banque, a révélé que le capital de la Bis passe de 20 à 50 milliards de F Cfa.

 « Aujourd’hui, la banque islamique du Sénégal est dotée d’un capital de 20 milliards. Les actionnaires ont décidé de le porter à 50 milliards, l’objectif de cette augmentation de capital est double, d’abord , c’est renforcer la résilience de la banque pour lui permettre d’être plus présente sur le marché banquier sénégalais, d’accompagner ses clients en renforçant ses fonds propres et d’autre part, c’est de lui permettre de développer son plan stratégique qui vise à faire de la Bis un groupe de service bancaire  et financier islamique. Avec cette augmentation du capital la Bis devient la banque la plus capitalisée du Sénégal », a affirmé M. Mouhamadou Madana Kane, directeur général de la Bis.

D’après le directeur général, la Bis est déjà une grande banque, elle est dans le top 8 des grandes banques du pays. Selon lui,  ce que l’augmentation du capital fait aujourd’hui, c’est de permettre à la Bis de gagner de nouvelles parts de marchés en se positionnant sur des grandes transactions.

« Récemment, nous avons pu financer les activités de la société africaine de raffinage, les importations de brute et c’est notamment grâce à cette augmentation de capital qui renforce », dira M. Kane.

Et M. Kane de rajouter : « Enfin, avec cette augmentation de 150% capital, la Bis pourra mieux satisfaire les besoins de ses clients grâce à ses fonds propres renforcés, et mettre en œuvre efficacement son programme stratégique de mise en place d’un  écosystème de services financiers islamiques complémentaires à l’activité bancaire ».

Il estime que le siège  reflète  de ce que la banque est. Et c’est une banque qui a 38 ans,  a pendant longtemps vécu dans des conditions difficiles dans son ancien siège et c’est ce qui lui a valu que les actionnaires décident de la doter d’un nouveau siège.

« Ce siège est le fruit de la vision, de la volonté, de l’engagement et du  travail acharné de nombreuses personnes. Il m’est impossible d’énumérer ici nommément tous les acteurs ayant pris part à la réalisation et à la réussite de ce projet », a laissé entendre M. Kane.

Il a tenu  à saluer l’engament visionnaire de l’Etat du Sénégal et de la banque islamique de développement dont la coopération étroite a permis la création de la BIS , du renforcement du cadre juridique, de développement de la finance islamique.

Related posts

Leave a Comment