Pour lutter contre la mortalité maternelle et néonatale : Les «Badiéne Gox » de Kaolack initient une journée de don de sang

Les «Badiéne Gox » de Kaolack, sous la houlette la présidente Mme  Anta Dia Ly,  ont organisé un don de sang au district de Kasnack. L’objectif visé est de sauver la vie  mais surtout pour la banque de sang de l’hôpital El hadji Ibrahima Niass de Kaolack qui a  une pénurie dont elle juge n’est pas normal vue de la géographie de l’hôpital de Kaolack.

La Présidente Régionale des «Badiéne Gox », Mme Anta Dia Ly a affirmé que : «  Notre premier objectif est de lutter contre la mortalité maternelle et néonatale parce qu’on a constaté que beaucoup de femmes meurent en donnant la vie. C’est pour cela que nous organisons ce don de sang pour aussi sauver des vies. Nous invitons toute la population à venir donner du sang. Les populations ont peur de participer au don de sang à cause de la pandémie ».

M. Déthié Ndao, président du Mouvement « Kaolack kanam », est venu répondre à l’appel des « badiène Gox ». Il  a déploré l’absence de la population de Kaolack.

« Ce geste est  noble et la réponse était de venir en masse parce que tout récemment la banque de sang avait lancé un appel pour les donneurs de sang », dira-t-il.

M. Ndao a vivement remercié le président du conseil départemental de Kaolack, M. Baba Ndiaye  pour les actions qu’il ne cesse de mener pour aider les populations.

Mme Diouf, coordonnatrice du district de Kaolack et point focal des « Badiène Gox » a souligné que cette journée a été organisée par les badiène Gox qui sont des acteurs communautaires œuvrant pour l’amélioration de la santé des populations surtout pour la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale et à la survie de l’enfant.

« C’est une initiative que nous saluons, nous acteurs de la santé œuvrant sur la santé de la mère et de l’enfant.

Nous remercions des « badiène Gox » de cette initiative et les encourage à continuer sur cette dynamique. La preuve en est qu’au début de la Covid-19, elles se sont battues corps et  âme pour acheter des masques pour les distribuer aux populations ».

Khady Thiam

Related posts

Leave a Comment