POUR AUGMENTER LA PRODUCTIVITE DES PETITS PRODUCTEURS : Une convention de financement de 3,74 milliards de F cfa signée

M. Amadou Hott, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a procédé à la signature de convention de financement de 3,74 milliards de F cfa  avec M. Benoit Thierry, Représentant du Fonds international de développement agricole (Fida) au Sénégal et Directeur du Bureau sous régional Afrique de l’Ouest, ce mardi 09 févier2021. Cette convention concerne le Programme conjoint Sahel en réponse aux défis Covid-19, Conflits et Changements climatiques (Sd3c)- Fao /Fida /Pam / G5 Sahel + Sénégal.

« Le coût total du programme, s’élève à 3,74 milliards de F cfa, équivalant à 6,5 millions d’Usd sur une période de 3 ans. L’objectif de ce programme est de consolider les moyens d’existence des petits producteurs, en particulier les femmes et les jeunes vivant en zones transfrontalières, par l’adoption de pratiques de production durables et d’approches de cohésion sociale et de transformation du genre », précise-t-on dans le communiqué du ministère de l’économie.

D’après la source, le Programmeinterviendra, pour la première phase de trois ans (2021-2023), dans les départements de Kanel (Matam), de Podor (Saint Louis) et de Goudiry (Tambacounda). Et il  touchera 11 000 ménages, soit 110 000 personnes dont 50 % de femmes adultes, 30 % de jeunes des deux sexes.

«La réalisation de cet objectif sera axée sur trois composantes : Augmentation de la productivité et de la production ; Intégration économique, et  Dialogue politique, coordination et gestion », mentionne-t-on dans le communiqué.

Quant à M. Amadou Hott, Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, il a affirmé : « Vous me permettez à l’entame de mon propos de rappeler l’exemplarité de la coopération très ancienne entre le Gouvernement du Sénégal et le Fida  qui porte sur une vingtaine de projets/programmes touchant 667 643 ménages et cofinancée pour un montant total de 875,43 millions d’Usd  dont 318,66 millions d’Usd, représentant les contributions du Fida ».

Le ministre de l’Economie se réjouit du travail réalisé dans le cadre du nouveau Programme d’options stratégiques pour le pays (Cosop) 2019-2024, d’environ 70 millions d’Usd, soit environ 35 milliards F cfa, validé par le Gouvernement en décembre 2018 et approuvé par le Conseil d’Administration du Fida.

Related posts

Leave a Comment