MARCHE INTERBANCAIRE DE L’UEMOA : Le volume des opérations chiffré à 278,8 milliards

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), dans son document: « Bulletin mensuel des statistiques-juillet 2020 », révèle que le marché interbancaire de l’Uemoa connait un volume moyen hebdomadaire de 278,8 milliards en juillet 2020.

 « Au niveau du marché interbancaire de l’UEMOA, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, est ressorti à 278,8 milliards en juillet 2020, contre 236,8 milliards en juin 2020. Le taux moyen pondéré de ces opérations est ressorti en baisse à 3,01%, contre 3,48% le mois précédent. Au titre du compartiment à une semaine, le volume moyen des opérations est ressorti à 178,3 milliards en juillet 2020, après 160,5 milliards un mois plus tôt. Le taux d’intérêt moyen sur ce guichet est également en baisse, s’établissant à 2,83% au cours de la période sous revue, contre 3,24% le mois précédent », renseigne la Bceao.

Le document  estime qu’en juillet 2020, les cours du pétrole brut sur les marchés internationaux ont poursuivi leur redressement entamé en mai, après la chute importante observée en avril 2020.

Et la Bceao de préciser : « Ils se sont situés à 42,2 dollars, soit environ le double du niveau de 21,8 dollars observé en avril 2020. Toutefois, par rapport au mois de juillet 2019, ils sont en baisse de 30,6%. Les prix des principales matières premières exportées par les pays de l’Union ont également baissé en rythme annuel au cours du mois sous revue, à l’exception de l’or. Les replis les plus significatifs sur un an ont été observés au niveau de la noix de cajou (-45,7%), du caoutchouc (-18,5%), du cacao (-12,9%), du café (-9,9%) et du coton (-1,9%). En revanche, les cours mondiaux de l’or, valeur refuge, ont progressé de 30,3% par rapport à leur niveau de juillet 2019 ».

D’après la source, au titre de la politique monétaire, les actions des banques centrales restent orientées vers un soutien à la reprise de l’activité économique. Et dans les économies émergentes, les autorités monétaires de la Fédération de Russie et de l’Afrique du Sud ont baissé leurs taux directeurs au cours du mois sous revue.

« Pour la Banque de Russie, le taux est passé de 4,500% à 4,250%. S’agissant de la Banque centrale sud-africaine, elle a réduit son taux directeur de 25 points de base pour le ramener à 3,50 %. Quant aux banques centrales des pays développés, elles ont laissé inchangés leurs taux directeurs », note la source.

Toujours d’après la Bceao, par rapport au marché monétaire régional, le montant moyen des soumissions sur le guichet hebdomadaire des adjudications s’est fixé à 3.457,5 milliards en juillet 2020, contre 3.450,3 milliards en juin 2020, soit une hausse de 0,2%. L’ensemble desdites soumissions ont été retenues. Et  à la faveur de la baisse des taux directeurs de la BCEAO à compter du 24 juin 2020, le taux moyen pondéré sur le guichet hebdomadaire est ressorti à 2,00% au cours du mois sous revue, contre 2,40% le mois précédent.

« Les données provisoires issues de l’enquête sur les conditions de banque révèlent une stabilité des taux d’intérêt débiteurs des banques au cours du mois de juillet 2020 à l’échelle globale de l’Union. En effet, hors charges et taxes, le taux débiteur moyen calculé à l’échelle de l’Union est ressorti à 6,7%, stable par rapport au mois précédent. Quant aux rémunérations des dépôts de la clientèle, elles sont ressorties à 5,05% au cours du mois sous revue, contre 5,27% relevé le mois précédent », renseigne le document.

Related posts

Leave a Comment