Kaolack, Kaffrine et Fatick : Les responsables universitaires veulent zéro cas de covid dans les universités

Le recteur de l’Université du Sine Saloum, El hadji Ibrahima Niass, Mme Ndéye Coumba Touré Kane et le Directeur du Coud, M. Abdoulaye Seydou Sow ont organisé une conférence de presse conjointe à Kaffrine ce Mercredi.

Leur objectif est de conjuguer leurs efforts pour relever un défi  à Kaolack au niveau des universités dont la reprise est prévue le 7 Septembre prochaine.

Dans ce cadre certaines mesures ont été prises ensemble pour une reprise sécurisée.

Ces deux responsables universitaire veulent une réussite pour la reprise et prônent zéro  cas de covid19 dans les Universités.

Mme le recteur  de l’USSEIN a souligné que : «  Toutes les dispositions ont été prises pour éviter une année blanche mais surtout la propagation du virus.  Les mesures prises sont : c’est la création d’une commission de santé covid dans les trois UFR (Kaolack, Kaffrine et Fatick),  et chaque UFR aura une sous-commission dirigée par le gouverneur de la région. On a procédé au désherbage, désinfection des locaux par les services d’hygiène, et le pompage des eaux pluviales par les sapeurs-pompiers, le renforcement du matériel, le renforcement de matériel prévention, renforcement des acteurs de surface mais surtout de remettre chaque étudiant un kit de prévention contenant des masques, du gel alcoolique, du savon ».

Mme le recteur a expliqué que la reprise se fera en deux étapes, il y aura  une reprise globale de 60% pour L1 et L2 et une reprise graduelle de 40%  par niveau  et cela s’inscrit dans le cadre d’éviter la propagation, de respecter la distanciation et les mesures barrières.

Elle a invité les étudiants à respecter les mesures barrières parce que le virus est très petit  et sa transmission est rapide.  Quant au directeur du Coud,  M. Abdoulaye Seydou Sow, il a souligné que : «  Nous conjuguons nos efforts pour relever le défi dans la capitale du Saloum. Certaines mesures ont été prises ensemble pour une réussite lors de la reprise ».

Du côté sanitaire les mesures prises sont de mettre par 4  à 6 étudiants par chambre. Ils ont 159 chambres, 1012 lits sur 2994 étudiants sur un taux d’hébergement de 34%.Et 3 médecins et 3 infirmiers et 1 sage-femme seront  à la disposition des étudiants. Cela veut dire que dans chaque UFR, il y  aura un médecin, un infirmier  et une sage-femme. La désinfection de toutes les résidences et restaurants, est  terminée, le protocole sanitaire est disponible dans chaque chambre et dans les restaurants.

Khady Thiam

Related posts

Leave a Comment