JOURNEE MONDIALE DE LA PECHE : Greenpeace appelle à une gestion transparente des ressources halieutiques au Sénégal

Cette année, les communautés de pêcheurs artisanaux commémorent la Journée mondiale de la pêche au Sénégal dans un contexte marqué par plusieurs crises qui affectent leurs moyens de subsistance. Greenpeace  en appelle à une gestion transparente des ressources halieutiques au Sénégal.

« Depuis Avril 2020, le secteur de la pêche fait face à une mauvaise gestion des ressources sans précédent, allant des licences de pêche octroyées dans des circonstances douteuses à l’émigration clandestine avec des pertes en vies humaines. A cela s’ajoutent les effets de la covid-19 et la question des accords de pêche signés entre l’Union européenne et le Sénégal », précise-t-on dans le communiqué parvenu à notre rédaction.

D’après la source, Greenpeace Afrique saisit encore une fois cette journée pour exiger la transparence dans la gestion du secteur de la pêche et attire l’attention des autorités et de l’opinion publique pour une meilleure protection des ressources et des professions de la pêche.

« Greenpeace Afrique marque sa solidarité aux communautés affectées organisant différentes activités à travers le territoire national dans le cadre de cette journée, prie pour la mémoire des nombreux candidats à l’émigration qui ont perdu la vie en mer, et réitère son engagement auprès de ceux qui souffrent à cause des mauvaises décisions en matière de gestion des pêches », note-t-on dans le document. 

Related posts

Leave a Comment