INVESTISSEMENTS EN PERIODE DE PANDEMIE : 68% des entreprises industrielles impactées

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (Ansd), dans son rapport « Impact Covid-19 dans l’industrie –Novembre 2020», estime que la pandémie a eu un impact  sur les investissements de  68% des entreprises industrielles.

 « La crise sanitaire a eu un impact sur les investissements de la plupart des entreprises industrielles. En effet, la pandémie a impacté les investissements de 68% des entreprises. Une analyse suivant la sous-branche d’activités révèle également qu’à l’exception des industries métalliques (40,0%), dans toutes les autres, l’impact sur les investissements a été ressenti sur plus de la moitié des unités industrielles », note le rapport.

D’après la source, l’étude de la nature de l’impact montre que, d’une manière générale, plus de 90% des entreprises ont fait savoir que la pandémie a eu un effet négatif sur le financement de leurs biens d’équipement. Et suivant la sous-branche d’activités, seule une partie (moins de 10%) des entreprises de l’agroalimentaire et de la chimie (14,0%) ont déclaré un impact positif de la pandémie sur leurs investissements.

« Au titre du degré, 70% des entreprises ont constaté que cet effet négatif sur leurs investissements est supérieur à 25%. Toutefois, 18,8% d’entre elles ont identifié un effet négatif de degré supérieur à 75% », souligne le rapport.

Parts de marché affectées de 70,3% des entreprises

« A l’instar de l’investissement et de la production, les parts de marché des entreprises ont subi les effets de la covid-19. En effet, 70,3% des entreprises industrielles ont déclaré que leurs parts de marché sont affectées par la maladie à coronavirus. Hormis les industries de production d’électricité et d’eau, la quasi-totalité des unités économiques interrogées ont vu leurs parts de marché impactées », explique le rapport.

D’après la source, au titre de la nature de l’impact, l’étude révèle que pour 96,2% des entreprises industrielles, l’effet de la crise sanitaire sur les parts de marché est négatif.

« Suivant la sous-branche d’activités, l’effet reste également négatif dans la plupart des cas. En effet, seule une partie des entreprises de l’agroalimentaire (6,7%) et de la chimie (14,3%) ont déclaré un impact positif de la Covid-19 sur leurs parts de marché », enseigne le rapport.

Toujours d’après la source, s’agissant du degré, 96,0% des entreprises industrielles ont déclaré que le repli de leur part de marché est supérieur à 25%.Et par ailleurs, 16,0% d’entre elles ont signalé une diminution de parts de marchés dépassant les 75%.

Chiffre d’affaires affecté de la quasi-totalité des entreprises industrielles

« La quasi-totalité des entreprises industrielles (91%) ont déclaré que la crise sanitaire a impacté leur chiffre d’affaires. Une analyse par sous branche d’activités révèle également que la pandémie a affecté le chiffre d’affaires d’au moins la moitié des entreprises de chaque sous branche », explique-t-on dans le rapport.

S’agissant de la nature de l’impact,  le rapport estime que l’étude montre que celle-ci est négative pour 97% des entreprises industrielles. Et à l’exception de l’agroalimentaire et de la chimie dont une partie des entreprises ont déclaré un impact positif, toutes les entreprises des autres sous branches ont révélé un impact négatif de la pandémie sur leur chiffre d’affaires.

« Le degré de l’impact négatif de la pandémie sur le chiffre d’affaires est supérieur à 25 % pour la majorité des entreprises industrielles (76,9%). Par ailleurs, 12,3% d’entre elles ont identifié un effet négatif au-delà de 75% », note le rapport.

Related posts

Leave a Comment