Inondations à Kaolack : Serigne Mbaye Thiam visite les zones touchées

Suite aux pluies abattues dans la commune de Kaolack à la date du 20 Août avec 392 mm, les populations sont  dans le désarroi .Elles sont sous les eaux occasionnant des dégâts matériels. Les trois  sites inondés plus touchés, hantent le sommeil des habitants.

« Avant la prochaine pluie, les ouvrages seront terminés et l’inondation deviendra un mauvais souvenir », a déclaré le ministre de l’assainissement.

Dans ce contexte, le ministre Serigne Mbaye Thiam a effectué une visite d’évaluation sur les trois sites les plus difficiles dans la commune de Kaolack pour apporter du réconfort aux populations, leur dire que  l’Etat est toujours à leur côté.

Il s’agit les sites de Khakhoune, de Thioffac et le Sine des Parcelles Assainie de Kaolack.

Le ministre Serigne Mbaye Thiam souligne qu’il a donné des instructions  à la direction de la prévention de la gestion des eaux pour évacuer l’eau pour que les travaux urgents soient effectués.

Le ministre Serigne Mbaye Thiam a annoncé qu’un projet important de 15 milliards est  en train d’être déroulé le programme assainissement des 10 villes.

Pour le ministre, ce projet est déjà exécuté a 60%  et a permis d’améliorer la situation sans le réseau.

« Lorsqu’à Khakhoune, on s’est rendu compte qu’une pompe de 700m3/h ne suffisait pas  pour  évacuer l’eau dans un délai court. J’ai donné des instructions pour une pompe de 1000 m/h soit installée. Aujourd’hui ce qui reste, c’est de mettre les flexibles pour que cette eau puisse évacuer aussi vers la bande d’Aouzou. Au total, on a des investissements structurels en cours au niveau de Kaolack qui ne couvrent pas totalement tous les quartiers mais couvrent 9 quartiers. Le projet va soulager les populations et les mesures d’urgence ont été prises », dira le ministre  Serigne Mbaye Thiam.

Le ministre a annoncé la fin des travaux avant   fin  juin 2021.

Auparavant le chef du projet Pape Malick Diagne a déclaré que : «  Nous sommes au nœud d’un système de collecte de l’eau pluviale de deux bassins de 2500m3, 765m3, en réalité des bassins de transit. Ça permet de transiter vers la mer. Au-delà de ça, nous avons un système de canalisation de linéaire de 7 km et ouvrage connexe de canaux. C’est un système de canaux ».

Khady Thiam

Related posts

Leave a Comment