FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE PROJET PHOTOVOLTAÏQUE : La Giz aide les entreprises sénégalaises à bénéficier des fonds verts en Europe

La coopération technique allemande au développement (Giz), en partenariat avec le Programme Développement de Projets (Pdp) a organisé la semaine de formation allemande sur le développement de projets solaires photovoltaïques  en ligne. Cette initiative financée par le Gouvernement allemand à travers son Ministère fédéral de l’Economie et de l’Energie (Bmwi) est mise en œuvre par la Giz. Selon Mme Ndeye Fatou Ndiaye, responsable du programme de développement du projet de la Giz, ils aident les entreprises sénégalaises à trouver des financements, les fonds verts qui sont disponibles en Europe et surtout en Allemagne.

La cérémonie de clôture  de la semaine de formation a été en présence de l’ambassadeur d’Allemagne au Sénégal, M. Stephan Röken et la directrice régionale de la Giz Mme Friederike von Stieglitz.

« Nous aidons les entreprises à trouver des financements, ce n’est pas une subvention, c’est un financement que nous recherchons. Nous les aidons à trouver les fonds verts qui sont disponibles en Europe en général, beaucoup en Allemagne. Nous les aidons à monter leur dossier pour que le dossier soit acceptable, pour que le dossier ait plus de chance de trouver un financement. Nous les mettons en contact avec  les porteurs de fonds », dixit Mme Ndeye Fatou Ndiaye, responsable du programme de développement de projet de la Giz.

D’après Mme Ndiaye, c’est une formation sur le développement de projet photovoltaïque qu’ils organisent  pour la troisième fois au Sénégal. Et le but de la formation est d’abord former les entreprises, des chefs d’entreprise du secteur des énergies renouvelables.

« Nous abordons les aspects techniques, commerciaux, juridiques du développement de projet. Ensuite, nous créons  un espace d’échange entre les entreprises allemandes et  les entreprises sénégalaises. Nous avons choisi cette année des chefs d’entreprise du secteur des énergies renouvelables que des chefs d’entreprise de l’industrie », dira-t-elle.

Selon Mme Ndiaye, ils ont choisi moins de 30 participants pour cette session de formation.

Disponibilité de ressources en interne, financement, deux freins principaux…….

« Après plusieurs études qui ont été faites, il a été noté, remarqué que deux freins principaux bloquent ou ralentissent la mise en œuvre les projets photovoltaïques. Le premier, c’est la disponibilité de ressources en interne dans les  structures pour s’occuper de tout ce qui est étude de responsabilité et le deuxième aspect bloquant, est le financement », dixit Mme Ndiaye.

Selon le responsable de programme qu’ils agissent sur ces deux points-là.

« Nous accompagnons les entreprises qui veulent investir, qui souhaitent surtout des factures énergétiques importantes, nous les accompagnons dans la mise en place d’une étude faisabilité complète. Après ceci, nous mettons en contact avec des entreprises qui répondent à leur critère, et qui peuvent répondre correctement à leur attente. Ensuite nous les accompagnons dans la recherche de financement, ce qui se fait difficilement, qui est peu accessible au Sénégal, nous les accompagnons à trouver un financement adapté à leur projet », souligne Mme Ndiaye.

Et Mme Ndiaye de rajouter : « Des relations commerciales ont été créées suite à cette formation. La première édition a eu lieu en  décembre 2018 suite à la première édition. Des entreprises évoluant dans les photovoltaïques, ont eu des partenaires ici. Des formations ont été offertes par des entreprises allemandes à des développeurs locaux ».

Related posts

Leave a Comment