FAUT-IL CHANGER LE NOM AFRIQUE ?

Dans le cadre de nos modestes réflexions en faveur du développement de l’Afrique, j’en suis arrivé à une interrogation. Le moment n’est-il pas venu de changer le nom du continent africain afin de créer un déclic symbolique et d’accompagner les efforts de transformation structurelle et d’affirmation en cours, impulsés par les nouvelles générations d’africains ? Et bien entendu montrer au reste du monde que rien ne pourrait plus être comme avant ?

C’est important vu le tournant actuel dans lequel une Afrique conquérante  avec une jeunesse bien formée et décomplexée est ancrée.

J’ai beau chercher l’origine de ce nom Afrique, je n’ai trouvé aucune explication convaincante susceptible de démontrer sa traçabilité endogène.

Mais la réalité indéniable est que c’est un nom psychologiquement, historiquement, économiquement, socialement et mentalement extrêmement chargé. Oui entièrement chargé parfois par des forces hostiles qui ne cessent de lui manquer de respect jour après jour.

Il m’a été donné d’entendre avec surprise lors d’une de mes missions en France, des gens surnommer les habitants de l’Afrique du Sud « Les Sudaf » au lieu de les sud-africains. Ce qui montre à quel point certains hésitent à comptabiliser la moindre success story réalisée sur le continent à l’actif du nom AFRIQUE.

Ce moment de l’affirmation nominale, n’est-il pas enfin arrivé?

Magaye GAYE

Economiste International

Related posts

Leave a Comment