ENTREPRISES INDUSTRIELLES : Impact négatif de la pandémie sur l’emploi saisonnier

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (Ansd), dans son enquête : « Impact Covid-19 dans l’industrie-Novembre 2020 », estime que pour 68,5% des entreprises industrielles, la Covid-19 a impacté l’emploi saisonnier. D’après l’enquête de l’Ansd, contrairement à l’emploi permanent où les effets sont modérés, la Covid-19 a considérablement affecté l’emploi saisonnier des entreprises industrielles (68,5%). Et à l’exception des industries de matériaux minéraux (33,3%) et du bois (0,0%), la crise sanitaire a impacté l’emploi saisonnier de plus de la moitié des entreprises évoluant dans les autres sous-branches d’activités. Et l’enquête de…

Read More

EFFETS DE LA COVID-19 SUR L’INDUSTRIE : La production de plus de 80% entreprises affectée

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (Ansd), dans son enquête : « Impact Covid-19 dans l’industrie-Novembre 2020 », révèle que plus de 80% des entreprises ont vu leur production affectée pour cause de Covid-19. « Dans l’ensemble, plus de 80% des entreprises interviewées ont indiqué que leur production est affectée par la Covid-19. Par ailleurs, dans chaque sous-branche d’activités, la pandémie a affecté la production de plus de la moitié des entreprises. Suivant la nature du choc, la crise sanitaire a négativement affecté l’activité de production de la quasi-totalité (96,8%) des entreprises…

Read More

ECONOMIE : L’évasion fiscale coûte à l’Afrique 25 milliards de dollars par an

L’évasion fiscale coûte à l’Afrique plus de 25 milliards de dollars par an, c’est ce qui ressort d’une étude conduite par un réseau d’Ong, dont l’Alliance globale pour la justice fiscale. En temps de lutte contre la pandémie de Covid-19, cette évasion est jugée « inacceptable », elle diminue en effet les recettes que les pays africains pourraient consacrer à leur santé. Vingt-trois milliards de dollars, c’est la somme estimée que les multinationales, locales ou étrangères, opérant en Afrique ont soustrait aux pays dans lesquels ils travaillent. A cette somme,…

Read More

JOURNEE MONDIALE DE LA PECHE : Greenpeace appelle à une gestion transparente des ressources halieutiques au Sénégal

Cette année, les communautés de pêcheurs artisanaux commémorent la Journée mondiale de la pêche au Sénégal dans un contexte marqué par plusieurs crises qui affectent leurs moyens de subsistance. Greenpeace  en appelle à une gestion transparente des ressources halieutiques au Sénégal. « Depuis Avril 2020, le secteur de la pêche fait face à une mauvaise gestion des ressources sans précédent, allant des licences de pêche octroyées dans des circonstances douteuses à l’émigration clandestine avec des pertes en vies humaines. A cela s’ajoutent les effets de la covid-19 et la question des accords…

Read More

DETTE A LONG TERME DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT : Moody’s confirme la note « AAA »

L’agence de notation internationale Moody’s Investor Service a confirmé, fin octobre, la note « AAA » de la dette à long terme de la Banque africaine de développement avec une perspective stable. C’est ce que révèle le communiqué de la Bad. D’après la source, la notation financière confirmée par Moody’s fait écho aux affirmations précédentes de la note AAA avec perspective stable de la Banque par les autres principales agences de notation internationales à savoir Fitch Ratings, Standard and Poor’s Global Ratings et l’Agence japonaise de notation de crédit. « Le profil de…

Read More

POUR RENFORCER LA RESILIANCE : Le capital de la Bis passe de 20 à 50 milliards de F cfa

En marge de la cérémonie d’inauguration du nouveau siège de la Banque Islamique du Sénégal (Bis), ce jeudi 19 novembre 2020, Mouhamadou Madana Kane, directeur général de ladite banque, a révélé que le capital de la Bis passe de 20 à 50 milliards de F Cfa.  « Aujourd’hui, la banque islamique du Sénégal est dotée d’un capital de 20 milliards. Les actionnaires ont décidé de le porter à 50 milliards, l’objectif de cette augmentation de capital est double, d’abord , c’est renforcer la résilience de la banque pour lui permettre d’être…

Read More

ESPACE UEMOA : Le taux de bancarisation strict a progressé de 8 point

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), dans son « rapport annuel sur la situation de l’inclusion financière dans l’Uemoa au titre de l’année 2019 », estime que le taux le taux de bancarisation strict (TBS) a connu une progression de 8 point de pourcentage. « Dans l’UEMOA, le taux de bancarisation strict a progressé de 0,8 point de pourcentage, passant de 17,2% en 2018 à 18,0% en 2019.Le taux de bancarisation le plus élevé a été observé au Togo (25,1%), suivi du Bénin (24,8%), du Burkina (23,2%) et de…

Read More

MONNAIE ELECTRONIQUE DANS LA ZONE UEMOA : Progression de 5,4 points du taux d’utilisation de services

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), dans son « rapport annuel sur la situation de l’inclusion financière dans l’Uemoa au titre de l’année 2019 », note une progression de 5,4 points de pourcentage l’utilisation des services de monnaie électronique dans l’Uemoa en 2019. « L’analyse du taux d’inclusion financière révèle que la monnaie électronique a contribué, de manière significative, à l’utilisation des services financiers dans l’Union. En effet, le taux d’utilisation des services de monnaie électronique a progressé de 5,4 points de pourcentage pour se situer à 39,6% en…

Read More

GREENPEACE AFRIQUE TIRE SUR L’UE : « L’Europe veut le poisson du Sénégal mais rejette ses migrants »

L’organisation non gouvernementale internationale de protection de l’environnement, Greenpeace, n’a  pas été tendre avec l’Union Européenne. Elle estime que cette dernière veut le poisson sénégalais et mais ses migrants.  « On dénombre près de 500 morts et des milliers de rescapés en haute mer parmi les jeunes sénégalais qui, au péril de leur vie, tentent de rejoindre l’Europe ces derniers mois. Une tragédie humaine qui a mobilisé l’attention des médias du monde.  Alors que le secteur de la pêche traverse une crise sans précédent, les autorités du Sénégal viennent de renouveler…

Read More

MARCHE FINANCIER REGIONAL : Le Port Autonome de Dakar lève un emprunt de 60 milliards de F CFA

Le Directeur général du Port Autonome de Dakar, M. Ababacar Sédikh Béye et la SGI « Invictus Capital Finance » Arrangeur et Chef de file du syndicat de placement, ont procédé au lancement de l’emprunt obligataire par Appel Public à l’épargne dénommé « PAD 6,60% ». C’est 60 milliards de F CFA que le Port va lever sur le marché financier régional de l’Uemoa pour construire le port de Ndayane.  « Cette notation de l’agence Wara nous permet aujourd’hui d’aller sur le marché financier non seulement pour rattraper le retard d’investissement au niveau des infrastructures…

Read More