AU CHÔMAGE POUR CAUSE DE COVID-19 : Les musiciens interpellent l’Etat

Au chômage depuis plusieurs mois à cause de la pandémie de Covid-19, la coalition des acteurs de la musique sénégalaise assistent, impuissant, à la détérioration de leur situation. C’est la raison pour laquelle, elle a, dans une lettre ouverte, appellé l’Etat à les défendre afin de leur permettre de retrouver leur dignité. « L’Etat doit se rendre disponible pour nous défendre en commençant par nous écouter : nous écouter non pas jouer et chanter (…) mais nous écouter proposer des solutions de sortie de crise pour notre secteur », demande la coalition des acteurs de la musique.

En plus du non-paiement de la redevance pour copie privée (jamais reversée aux ayants droit), les 50 % des 3 milliards alloués à la culture destinées à 11 816 artistes et auxiliaires de notre sous-secteur, représentent un appui moyen de 127 148 Fcfa par personne après 4 mois d’inactivité ; soit l’équivalent d’un cachet moyen de 1059 FCFA par jour et par travailleur du spectacle vivant, se sont révélés insuffisants. Les acteurs de la musique déplore également qu’ils soient perçus, à travers la communication gouvernementale, comme les responsables des malheurs qui frappent le Sénégal au point d’en être stigmatisés. En plus de tout cela, les artistes voient leur calvaire prolongé de 3 mois, portant ainsi à 8 mois l’arrêt de leurs activités professionnelles.

« Monsieur Le Président de la République, si vous ne saviez pas tout ça, permettez-nous de vous dire qu’à ce rythme, le monde des arts amorce une lente agonie et il sera très difficile de nous sauver. En effet, quel que soit le remède, il sera trop tard pour les arts et les artistes », alerte-t-on dans la lettre ouverte adressée au président Macky Sall.

Senegalmedias.com

Related posts

Leave a Comment