LE DEFI MAJEUR DE L’AFRIQUE N’EST PAS DE FORMER MAIS DE DONNER PLUS DE VALEUR A SON ECONOMIE

Devant les difficultés de toutes sortes qui assaillent l’Afrique depuis les indépendances, le Continent vient de trouver dans la formation professionnelle une piste intéressante pour relever le niveau de ses capacités intellectuelles et techniques et ce faisant redresser une économie peu productive et mieux maitriser le taux de chômage. Cette orientation semble soutenue par la Belgique dont le Ministre des Affaires étrangères, Monsieur Didier Reynders, déclarait à l’occasion des journées européennes du développement tenues à Bruxelles les 05 et 06 juin 2018 que «la formation peut intervenir dans tous les…

Read More